Elias Canetti. extrait du "Territoire de l' homme "

Publié le par Félix

 


« Cela me fait mal de penser qu’il n’y aura jamais contre nous de soulèvement des animaux, de ces animaux patients que sont vaches et moutons, tout le bétail qui est entre nos mains et qui ne peut leur échapper. J’aime à imaginer qu’une rébellion éclate dans un abattoir pour se répandre sur une ville entière… Cela me soulagerait déjà un peu si un seul taureau réussissait à mettre en fuite pitoyable ces « héros », ces toreros, et avec eux toute une arène avide de sang. Mais l’évasion de victimes plus faibles et plus douces, des moutons et des vaches, me serait encore plus agréable. Je n’aime pas devoir admettre que cela n’arrivera jamais ; que nous ne tremblerons jamais devant eux. »


 

Elias Canetti ( 1905-1994 )

Commenter cet article