programme REACH, pour le droit de torturer les animaux plus que jamais.

Publié le par Félix

Je souhaitais que  mon blog soit uniquement consacré aux textes d'écrivains, philosophes et à ceux qui ont des choses à dire sur cette cause si méprisée ( OUI, indifférence signifie mépris) qu'est la  cause animale.
Aujourd'hui  confrontée à ce programme REACH qui va permettre d 'augmenter le nombre d'animaux dans les laboratoires, et la TORTURE qui en découle, je vais ajouter à mon blog cette information qui une fois de plus renseigne sur la faillite de notre humanité.
Ce déni de l'autre, de celui qui ne peut s'opposer me fait horreur . Si la loi du plus fort  fait droit,et en ce qui concerne les animaux  elle fait droit, que les humains cessent de s'insurger sur ce qui est fait à leurs semblables au nom du même droit.


Félix




http://www.reuters.com/article/scienceN ... 1620090826


"Le programme REACH nécessitera jusqu'à 54 millions d'animaux de laboratoire et sa mise en oeuvre coûtera 9,5 milliards d'euros au cours des 10 prochaines années, soit 20 fois plus d'animaux et six fois plus d'argent que prévu initialement, [comme le rapportent des scientifiques] dans le journal Nature. http://www.nature.com/nature/journal/v4 ... 1080a.html
"Une nouvelle analyse scientifique de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health a constaté que le nombre de substances chimiques pré-enregistrées pour le programme REACH pour chaque industrie a largement dépassé les prévisions et implique un volume énorme de test."

"Hartung et Constanza Rovida [les scientifiques en question] déclarent que jusqu'à 101000 substances chimiques pourraient être concernées par REACH, soit trois fois plus que lors des estimations précédentes."

=> Donc 54 millions d'animaux EN PLUS sur une période de 10 ans , en plus de tous ceux déjà suppliciés annuellement en Europe.

Seul espoir pour ce "dossier" : que les industriels européens du profit se rendent compte qu'il existe des méthodes sans animaux beaucoup plus rapides et économiques pour tester toutes ces substances, comme le préconise Antidote Europe,
http://www.antidote-europe.org/ et qu'ils fassent eux aussi pression, pour leur porte-monnaie, c'est sûr, sur les instances européennes.

Commenter cet article

Anna 07/09/2009 10:20

Magnifique. Ce passage en particulier:
"Mais, nous jouissons d’une supériorité cognitive qui nous permet d’accéder à l’empathie.
Nous disposons du choix d’être infernal ou non aux autres êtres sensibles.
Nous comprenons ce qu’est la souffrance. Nous disposons de la faculté de la générer ou inversement de la combattre." Et aussi bien sûr tout le passage sur le spécisme et le racisme: bref, ce texte est la base incontournable d'une réflexion qui s'impose de manière urgente à notre société en dérive absolue.